CORIA 2013 - Informations pratiques


CORIA 2013 est la ème édition de la COnférence en Recherche d'Information et Applications


Informations Pratiques

  1. L’hébergement et hôtels

  2. Quelques hôtels à prix abordables en Ville de Neuchâtel

  3. Les transports

  4. Le moyen le plus simple de se déplacer en Suisse est d’utiliser les trains dont la compagnie nationale se nomme CFF (Chemins de Fer Fédéraux). Cet acronyme se traduit en SBB (en allemand) ou FFS (italien).

    Le site des CFF vous renseigne sur les horaires et les tarifs. En gros, vous disposez d’un train partant toutes les heures vers les différentes directions.

    En Suisse, nous avons beaucoup d’auto-contrôle. Il faut absolument vous munir d’un billet avant de monter dans le train (ou le bus). Dans le train, il n’y a pas vraiment de grandes différences entre la première et deuxième classe (je voyage très souvent en deuxième). Il n’est pas nécessaire de réserver sa place, ni n’indiquer le train que vous allez prendre. Dès que vous avez un billet, vous pouvez prendre n’importe quel train.

    Pour le canton de Neuchatel (et donc aussi la ville), nous avons un système commun de bus (de la ville) trains, et autocars. Ce système commun se nomme Onde Verte. Avec ce système, vous payez en fonction du nombre de zones que vous traversez (mais avec un minimum de deux zones).

    Par exemple, un trajet dans la ville de Neuchâtel vous restez dans la zone 10. Pour un trajet de La Chaux-de-Fonds à Neuchâtel, vous traversez cinq zones. Selon le nombre de zones, le système fixe la durée maximale de validité de votre billet (par exemple, 60 minutes pour deux zones, 120 minutes pour cinq zones). Le prix est également en fonction du nombre de zones.


  5. La vie en Suisse

  6. La Suisse fait parti de l’espace Schengen et il n’y a pas de contrôle systématique aux frontières.

    Dans le canton de Neuchâtel, on retrouve deux « grandes » villes, celle de Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, cette dernière est la métropole horlogère par excellence. La distance entre les deux viles est d’environ 15 kilomètres.

    Les prix sont indiqués en francs (suisses) et le taux de change est d’environ CHF 1,20 contre 1 EUR. Les restaurants acceptent volontiers les euros, de même que de nombreux magasins. Tous les prix sont nets (toutes les taxes dont la TVA sont inclus, de même que les pourboires). La TVA connaît trois taux, à savoir le taux de 8% (taux normal), celui de 2,5% (taux réduit pour l’alimentation) et celui à 3,8 % (hébergement).


  7. Le vocabulaire

  8. Ne soyez pas surpris car bien que la Suisse romande parle le français, les expressions ne sont pas toujours identiques avec celles usités dans l’hexagone. Avec les nombres, on recourt au mot septante (70), huitante (80) ou nonante (90).

    Les Suisses prennent d’abord un petit déjeuner ou simplement un déjeuner le matin. A midi, ils dinent et le soir, ils soupent, souvent de bonne heure, soit entre 6 et 7 heures.


  9. L’électricité

  10. Attention les prises électriques suisses ne correspondent pas tout à fait au standard français. Si vous disposez d’une prise avec deux fiches (par exemple pour votre rasoir) pas de soucis. Si vous devez utiliser une prise française (ronde) à deux fiches males et une femelle, pas de connexion possible sans adaptateur.

    Voici la photo des prises suisses.

    Swiss Plug


^ Haut de page